creative-c.com

Là où il y a des enfants heureux, on l’entend de loin par leurs rires, on le voit dans la gaieté de leurs visages, et l’élan dans leurs mouvements l’exprime sans mots. Les enfants sans contrainte ont beaucoup d’humour. Ils se moquent de tout, sans critique négative, et donnent ainsi à nos attitudes adultes sérieuses un air parfois ridicule. Cela fâche ceux qui se prennent pour trop important, mais donne à l’éducateur-amant une nouvelle fraîcheur. Car il profite de l’occasion et prend ces moments-là pour se mettre en question et relativiser son comportement. Quand on pratique cette approche en tant qu’éducateur, on peut faire des découvertes frappantes.

Les enfants sont de vrais miroirs pour nous, les adultes, et nous mettent à nu dans nos faiblesses, mais aussi dans notre simple humanité. Que l’enfant nous reconnaisse tel que nous sommes, c’est presque toujours par complicité, par amitié ou même par compréhension intuitive profonde. Je dirais même que c’est le meilleur qui puisse nous arriver dans la relation avec l’enfant. Car un tel événement ouvre une porte, pour ainsi dire, et libère la relation de toute hypocrisie et de toute peur.

L’humour est génial car il pardonne tout sans devoir aller à l’église.

L’humour est notre capacité de nous réjouir sans effort et souvent sans cause, et il nous rend capable de voir la vie sous un angle positif! Pour certains, l’humour est le fruit de la sagesse, une faculté d’âme qui s’acquiert avec les années. Mais il y a des enfants qui la possèdent et sans l’avoir appris des adultes.

Une école où règne un régime trop sérieux et dépourvu d’humour est un cimetière pour les enfants. Une bonne éducation ne peut se passer de l’humour, et l’éducateur qui le possède est le plus grand savant. Car il peut tout faire chez l’enfant puisqu’il n’y a rien qui rend les enfants plus malléables que de grandir dans un climat d’humour et de joie.

Dans un tel environnement, il n’y a pas de limite à la communication avec l’enfant et même l’enfant le plus obstiné et angoissé se transforme en mouton sage, sinon en tout cas ouvert et communicatif.

L’humour fait que nous ne prenons pas la vie et nous-mêmes trop au sérieux, que nous restons ouvert et souple et nous mettons en question. L’humour et le rire dissolvent les blocages du bas-ventre, les angoisses, les fureurs et haines avalées. Il nous libère de tout ce qui ne circule pas librement et rend notre corps sain, nos muscles souples et notre esprit libre.

Advertisements