Un catalogue pour M. Beji Caid Essebsi

— Monsieur le Président de la République, vous avez fortement stressé le lien de coopération avec la France, et l’Europe. Vu que la France alors est en train de bombarder des cibles ISIS, est-ce que la Tunisie va utiliser des moyens militaires dans la même motivation et le même esprit?

— Qu’est-ce que vous pensez, Monsieur le Président de la République, du rôle qu’a joué les États-Unis au Moyen-Orient depuis les temps de John F. Kennedy? Plus concrètement parlant, qu’est-ce que vous pensez des mémoires de Henry Kissinger et des opinions de Noam Chomsky?

— Vous avez bien expliqué le lien culturel entre la Tunisie et la France. Je ne doute pas que c’est un lien très fort. Mais où sommes-nous, Monsieur le Président, quand nous pensons à OTAN (NATO), vu que cette organisation a réellement encerclé la Russie d’une façon que nous avocats internationaux appellent ‘une provocation?’

— Quelles sont vos stratégies pragmatiques, Monsieur le Président, de trouver des emplois pour des milliers de jeunes ‘au chômage en Tunisie?’ Vous savez bien que c’est un problème pour une grande partie de la jeunesse en France, mais pire, en Italie, au Portugal et en Grèce. Est-ce que vous avez une stratégie pour aider les jeunes de ne pas tomber dans l’extrémisme et de ne pas se droguer pour ‘oublier une enfance difficile?’

— Monsieur le Président, vous m’avez convaincu dans vos addresses télévisées que vous considérez la Tunisie comme une nation au sein du monde Arabe, mais aussi dans l’Afrique du Nord, qui peut et va avoir un élément stabilisateur dans les relations internationales. Cet élément stabilisateur, comment, Monsieur le Président, va-t-il être exécuté dans la politique du jour en jour?

— Monsieur le Président, un fameux poète musulman a écrit que le monde va être dilapidé avant que deux nations musulmanes s’accordent. Vous savez mieux que moi que si le monde islamique serait d’accord de se mettre à une table demain matin à 9 heures, ISIS serait relégué à l’oubli, détruit en 12 heures par une collaboration efficace au point de vue stratégique et militaire. Ce que les autres nations n’arriveraient jamais à faire, un monde musulman uni serait capable de faire cela dans 12 heures ou moins. J’en suis convaincu.

http://www.kapitalis.com/politique/27698-la-diplomatie-tunisienne-revue-et-corrigee-par-caid-essebsi.html

Advertisements